mardi, novembre 24

Le Cuba de Fidel Castro aidera l’Afrique à sauver des vies et se débarrasser du Coronavirus

Le Cuba de Fidel Castro aidera l’Afrique à sauver des vies et se débarrasser du Coronavirus

Le président cubain de Fidel Castro, Miguel Díaz-Canel, a indiqué que son pays viendrait au secours de l’Afrique pour sauver des vies. Cette déclaration fait référence à l’envoi de trois équipes médicales pour soutenir la lutte contre la pandémie de Covid-19 sur le continent.

« Nous revenons pour sauver des vies et soutenir nos frères africains », a tweeté Díaz-Canel avec les hashtags #CubaSalvaVidas (Cuba sauve des vies), #SomosCuba (Nous sommes Cuba) et #SomosSolidaridad (Nous sommes solidaires). Cuba a décidé d’envoyer encore des équipes médicales en Sierra Leone (17), en Guinée équatoriale (76) et à São Tomé et Príncipe (19), dans le but d’aider ces pays dans leur lutte contre l’épidémie, ont indiqué, au cours du week-end, les autorités.

Les membres du contingent Henry Reeve, spécialisés dans la gestion des catastrophes naturelles et des épidémies graves, rejoignent ainsi une trentaine de brigades dans des pays d’Europe, d’Amérique et d’Afrique, pour apporter leur assistance et leur expertise. En plus de cela, Cuba compte quelques 28 000 collaborateurs de santé dans 58 pays à travers le monde.

Fidel Castro [fidɛl kastʁo]c (en espagnol : [fiˈðel ˈkastɾo]d Écouter), né le 13 août 1926 à Birán (dans la province de Holguín) et mort le 25 novembre 2016 à La Havane, est un révolutionnaire et homme d’État cubain. Il dirige la République de Cuba, pendant 49 ans, comme Premier ministre de 1959 à 1976 et ensuite comme président du Conseil d’État et président du Conseil des ministres de 1976 à 2008. C’est son frère Raúl Castro qui lui succède.

Il est un des principaux dirigeants de la Révolution cubaine qui renversa le régime dictatorial de Fulgencio Batista. Fidel Castro, Raúl Castro, et Ernesto Guevara (dit « le Che ») donnent à la révolution, officiellement nationaliste au départ, une orientation marxiste-léniniste au début des années 1960, au moment de son affrontement avec les administrations américaines de l’époque. Le pays se rapproche alors de l’URSS. À la suite de la révolution, le régime cubain instaure progressivement une république socialiste à parti unique.

Fidel Castro est également député de Santiago à partir de 1976 et premier secrétaire du Parti communiste de Cuba à partir de sa refondation en 1965.

Considéré assez différemment à travers le monde1, il est perçu par certains mouvements socialistes et communistes comme une icône alors que d’autres le voient comme un homme ayant instauré un régime autoritaire2. Il est aujourd’hui généralement considéré comme un dictateur par les historiens occidentaux et les pays démocratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *