Un trentenaire crame les parties intimes de son épouse avec de la cigarette. La femme du trentenaire prend une résolution étrange, de vivre avec son époux malgré que celui-ci lui crame les parties intimes avec de la cigarette.

Le mari de dame X, un mécanicien professionnel(39ans), trouve toujours un argument pour la brutaliser. Et lorsque son épouse proteste, il lui inflige un châtiment plus douloureux. Après 7 ans de vie commune et ayant marre, dame X va porter plainte contre son conjoint.

Elle va accuser son mari de sévices sexuels. Pour appuyer ses affirmations, l’épouse du mécano va raconter tout ce que son mari lui faisait subir.

Celui-ci en prétextant que sa femme n’a pas bien fait les travaux ménagers, lui brûle souvent les parties intimes avec sa cigarette. Coups au visage, agressions à l’aide de bouteille, tentative de pénétration inhabituelle. L’épouse ne ripostait pas.

Cependant, si elle essaye de protester un petit peu, c’est la guerre, le mari devient encore plus violent. Il lui donnait des gifles et même avec son sexe.

Puisque toutes les charges retenues contre le conjoint sont vérifiées, il sera alors condamné à 2 ans de prison dont une qui est ferme. Le mécano sera enregistré sur la liste nationale des délinquants sexuels.

Dame X ajoutera que malgré tous ses mauvaises actions, son partenaire est un « homme bien et travailleur ». Elle provoquera plus grand étonnement lorsqu’elle va confier qu’elle est prête à renouer parce que leur couple était vraiment « fusionnel ».

Tags